English Français

jeudi 17 avril 2008

Il se passe toujours quelque chose au Domaine de Sigaliere  ::  Connaitre Sigali√®re

Vous qui passez sans nous voir en fonçant à 130 à l'heure sur l'autoroute du soleil, prenez le temps de la découverte en sortant à Lunel, suivez ce fleuve impétueux et remontez vers sa source, dans les montagne de St Hippolyte du Fort, imaginez sa violence en visitant Sommières et les traces indélébiles laissées par ses eaux, Quissac et Sauve vous accueilleront comme des bourgs tranquilles et si vous voulez profiter de la quiétude des lieux , c'est un bon moyen pour découvrir des paysans qui parlent encore de leur terroir et de leur métier.

A bient√īt dans la vall√©e du Vidourle

Cliquez sur ce lien pour découvrir quelques activités proposées par les logeurs de la vallée du Vidourle : http://giteschambresgard.over-blog.com

Auteur : André Moulière @ 17:08

 ,  ,  ,  ,  ,  ,  ,  ,  ,  ,  ,  ,  ,  



lundi 19 mars 2007

Vivre avec sa Terre  ::  Les 4 saisons du vigneron

Immuable sensation de renouveau, la sève et le sang circulent plus vite dans leurs vaisseaux.
La précoce chaleur accélère le procéssus, et la vigne demande maintenant à être rapidement taillée,et nous aurons beaucoup de chance si les bourgeons laissés pour la production ne sont pas grillés par les gelées matinales.

Comme chaque année, tout arrive rapidement, il faut finir de tailler, préparer les futures plantations de Syrah, broyer l'herbe et les sarments,attacher les bois, reprendre les palissages ,cet indispensable travail dans les vignes , me permet de vivre avec ma terre, l'angoisse du gel de printemps, le bonheur de la pluie en été,et la peur de la grêle, je passe sous silence le risque de mévente, et le verre de vin qui accompagne les bons moments de la vie est la pour témoigner du travail accompli

Auteur : André Moulière @ 18:23

 ,  ,  ,  ,  ,  



lundi 12 mars 2007

Quelques adresses  ::  Commerce du Vin

Mon manque d'assiduité à poster me désole, mais les travaux dans les vignes, et le fait que je sois obligé de bouger beaucoup pour que ma gamme de vins soit représenté de façon plus significative en France, par les temps qui courent, ce n'est pas chose facile!!, ne me laisse pas le temps de "blogger".
Comme mes vins ne sont pas "encore" connus, que je n'ai pas les moyens financiers d'avoir un bon représentant sachant parler de ma philosophie de production et de mon obsessionnelle recherche permettant l'expréssion du terroir,j'assure moi même la promo,ça me permet de connaitre et de me faire connaitre aupres des cavistes qui vont distribuer les vins du Domaine et quand la distance qui nous sépare le permet,la premiere livraison est gratuite , vous comprenez mieux maintenant mon silence.


Résultat des rencontres avec les professionnels cavistes de ces dernieres semaines ou vous pouvez désormais déguster mes vins:

Le Bouchon Niçois 5 rue Léotardi - Nice- 08 70 77 32 52
Les Vins Fins de Propriétés - SARL Dessus 58 rue Champollion - Brive la Gaillarde- 06 18 30 32 67
La Cigale Curieuse 41 rue Armand Carrel- Rouen - 02 35 71 70 70
La Cave de Trinque Fougasse 1581-route de Mende-Montpellier-04 99 23 27 00

Pour les "oenophiles" de la région Nantaise, ne manquez pas de venir déguster au Chateau de la Poterie - La Chapelle sur Erdre-Nantes le 25 et 26 Mars
Je vous ferai d√©guster mes mill√©simes 2002-2003 et 2004 en primeur, je serai √† la table N¬į6
Si vous voulez déguster sans vous déplacer, je peux vous faire parvenir à partir d'une commande de 36 bouteilles et en France Métropolitaine , au tarif caveau, un assortiment de mes cuvées.
A bient√īt.
André

Auteur : André Moulière @ 08:49

 ,  ,  ,  ,  ,  ,  ,  



lundi 22 mai 2006

Bizarre, bizarre !!  ::  Les 4 saisons du vigneron

Gros problème d'inversion de flore sur une parcelle très caillouteuse.

Je suis assez fier d'avoir implant√© de la vigne dans des conditions extr√™mes et ce, malgr√© quelques zones o√Ļ la vigne n'arrive pas √† s'accrocher. Je pense que cette parcelle plant√©e en 2001, pourra produire cette ann√©e les premi√®res grappes de Syrah et je suis impatient de connaitre le r√©sultat de 5 ans de travail.

Ce type de terroir gagné à la garrigue est couvert naturellement à l'automne par un tapis de plantes ou herbes propres à ce milieu aride. Un broyage au mois de mai suffit pour maitriser l'enherbement et les quelques plantes de thyms, romarins ou cistes de Montpellier qui poussent entre les pierres sur le rang sont arrachées à la main lors de l'épamprage.

Mais voilà , la nature me lance un nouveau défi : un semis de chardons à têtes multiples s'est installé sur une grande partie de cette parcelle et les graines de ce semis sauvage ont choisi de s'installer à l'abri entre les cailloux disposés sur le rang ce qui rend leur élimination mécanique impossible. C'est avec une mini débroussailleuse à fil et à la main qu'il faut intervenir, et cela n'a rien à voir avec la cueillette des violettes ou la recherche du trèfle à quatre feuilles. Je suis bien content d'en avoir terminé, car pour les initiés, dans les pierres, le fil de tonte ne dure pas longtemps, et même avec des gants épais, les épines du chardon arrivent à se faire sentir.

Si quelqu'un pouvait m'expliquer comment quelques plantes présentes en bordure de parcelle ont pu essaimer sur une aussi grande surface déja colonisée par la flore autochtone. Car comprendre , c'est résoudre en parti le problème. Et si cette inversion de flore etait symptomatique du changement climatique annoncé. Je vous pose la question .

Auteur : André Moulière @ 08:24

 ,  ,  ,  



Production du Domaine
Calendrier
« mai 2015
lunmarmerjeuvensamdim
123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Langues
  • en
  • fr
  •  
    Liens
     
     
    Propulsion

    Dotclear