English Français

jeudi 17 avril 2008

Il se passe toujours quelque chose au Domaine de Sigaliere  ::  Connaitre Sigali√®re

Vous qui passez sans nous voir en fonçant à 130 à l'heure sur l'autoroute du soleil, prenez le temps de la découverte en sortant à Lunel, suivez ce fleuve impétueux et remontez vers sa source, dans les montagne de St Hippolyte du Fort, imaginez sa violence en visitant Sommières et les traces indélébiles laissées par ses eaux, Quissac et Sauve vous accueilleront comme des bourgs tranquilles et si vous voulez profiter de la quiétude des lieux , c'est un bon moyen pour découvrir des paysans qui parlent encore de leur terroir et de leur métier.

A bient√īt dans la vall√©e du Vidourle

Cliquez sur ce lien pour découvrir quelques activités proposées par les logeurs de la vallée du Vidourle : http://giteschambresgard.over-blog.com

Auteur : André Moulière @ 17:08

 ,  ,  ,  ,  ,  ,  ,  ,  ,  ,  ,  ,  ,  



jeudi 20 avril 2006

Les bergers c√©venols  ::  G√©n√©ral

Ce lundi de P√Ęques, pr√©sentation des vins du domaine de Sigaliere √† la journ√©e du livre et du terroir organis√©e par notre belle ville de Sommieres .

Pour ces P√Ęques d'Epicure, c'est le nom de cette journ√©e qui s'annonce belle, car d√©ja , √† 9heure du matin , les rayons du soleil qui innondent la place du march√© me font regr√©ter d'avoir oublier mon parasol pour proteger ma petite table de d√©gustation.

La journée risque d'être longue , car j'ai passé une bonne partie de la nuit à festoyer avec les bergers Cevenols qui célébraient la naissance du petit Adrien, futur " Pastre ", n'en doutons pas , comme ses parents , grands parents et arriere grands parents.
Pour les non- initiés, sachez que ce peuple aux traditions encore bien conservées, la vie est réglée au rythme du soleil, les troupeaux ne sont rentrés qu'a la nuit tombante , et l'on ne se met à table qu'une fois les animaux soignés.

La , le berger peut se restaurer , il sort le couteau qui lui sert à toutes sortes de menus travaux dans la journée, l'éssuie sur son pantalon, le repas peut être servi.

Peut être pour conserver un lien avec les herbivores qu'ils élèvent, ces repas commencent toujours par une bonne salade verte qui ouvre l'appétit, suivent les charcuteries traditionnelles Cévenoles;" ah , le paté et le saucisson de mamé Elise".

L'agneau immol√© pour la circonstance a un go√Ľt que l'on ne retrouve plus dans le commerce traditionnel,et , malgr√© le serment de ne pas trop se charger , la tentation est telle que vous vous surprenez √† vous servir une deuxi√®me cotelette directement prise sur le bras√©ro et pour faire bonne mesure , une bonne cuill√®r√© de gratin de pomme de terre cuit au four et fondant √† souhait, comme en ont le secret les cuisinieres des montagnes qui ont inspir√© les po√™tes et les √©crivains.

Le plateau de Pélardons , odorant et multicolore, du blanc immaculé au gris foncé en passant par le gris bleu, vous oblige à tailler dans les nombreux stades d'affinage, et si la cuvée "les ammonites " resiste bien à la puissance aromatique du fromage Roi, je regrette de ne pas avoir un verre "d'Hélianthéme ", l'originalité de ce blanc s'accorde bien avec se genre de fromage.

Bon ,aprés quelques sucreries et une bonne cartagêne maison bien fraiche , sortie de derrière les fagots pour célébrer la venu au monde de notre petit Adrien, un monde bien différent de celui des banlieues des grandes villes, bercé par des histoires de transhumance, d'agneaux apprivoisés qui servent de mascotte dans le troupeau, la vie de tout les jours au rythme des saisons, les premiers pas ,loin du goudron des villes dévoreuses de traditions,gageons que ses parents lui inculqueront l'authentique culture des bergers cévenols

Auteur : André Moulière @ 09:02

 ,  ,  ,  ,  



samedi 01 avril 2006

Au fil des saisons  ::  Connaitre Sigali√®re

Juillet et Ao√Ľt font de notre arri√®re pays languedocien, un secteur tr√®s pris√© des vacanciers en mal de nature pr√©serv√©e et de paysages authentiques. La proximit√© de la mer et de la montagne permettent de varier les activit√©s et laissent, n'en doutons pas, d'excellents souvenirs √† nos visiteurs.

La beauté de la nature fleurie au mois de mai et juin, la douceur des températures à cette époque de l'année, ainsi que l'été indien, paré de ses couleurs d'automne demandent à ètre mieux connu et exploité.

Ainsi, en accord avec les meilleurs hébergeurs de mon secteur, nous avons mis en place un programme d'accueil de groupe pour une visite guidée du vignoble, avec la découverte de la flore et de la faune qui l'habitent ainsi que la visite du chai et les commentaires sur les vinifications et l'élevage de nos cuvées. Pour étancher la soif du vigneron à vous parler de son métier et essayer de vous faire partager sa passion, une dégustation terminera ce moment d'échange et vous pourrez même (sur inscription) déguster des spécialités et des produits du terroir si vous logez dans un gite qui a souscrit à ce programme.

Donc, du mois de mai au mois d'octobre, au fil des saisons, si vous venez visiter notre belle région, ne manquez pas de demander et de choisir un logeur de la vallée du Vidourle qui participe à l'organisation de ces visites et venez découvrir le Domaine de Sigaliere dans son activité quotidienne. Vous avez quelques liens des gites amis sur la colonne de gauche. Si vous flanez sur les petites routes de l'arriere pays gardois et que vous voyez le Domaine, arrêtez vous quelques instants pour profiter de la quiétude des lieux et imprégner votre mémoire, du souvenir d'une nature intensément préservée.

Auteur : André Moulière @ 17:08

 ,  ,  ,  ,  ,  



mardi 14 mars 2006

Digression ...  ::  G√©n√©ral

Dimanche apres midi, sur France 3, magnifique reportage sur le cheval de PRZEWALSKI.

Dernier de sa race à vivre à l'état sauvage, il doit sa survie à l'association TAKH, qui a réussi à préserver quelques spécimens et leurs a permis de se développer dans ce cadre sauvage et aride du Causse Méjean en Cévennes pour ensuite le réintroduire dans sa steppe d'origine.

La beauté des paysages du causse et de la steppe de Mongolie sont à vous couper le souffle, et je m'autorise cette petite digression envers mes sujets favoris que sont la vigne et le vin, pour vous dire qu'il y a encore sur notre planète des sites préservés. Si nous arrivons encore à nous émouvoir sur la beauté de ces paysages , tout n'est pas perdu !!

En tout cas, bravo à l'équipe qui a filmé ces images.

Ah oui, j'oubliais, le cheval s'appelle le THAKY ( je ne garantis pas l'orthographe ).

Auteur : André Moulière @ 11:09

 ,  ,  ,  ,  ,  ,  



Production du Domaine
Calendrier
« mai 2015
lunmarmerjeuvensamdim
123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Langues
  • en
  • fr
  •  
    Liens
     
     
    Propulsion

    Dotclear