English Français

samedi 29 juillet 2006

Le poids des mots - le choc des photos  ::  G√©n√©ral

Je suis retombé par hasard sur le DVD-MONDOVINO et les commentaires de Sandrine Marques qui y fait une analyse circonstancier de ce film documentaire de Jonathan Nossiter.
La même sensation de gêne que j'avais en sortant de la premiere diffusion en Languedoc du film, les commentaires vont bon train ou apparemment le méssage n'est pas perçu de façon unanime par l'ensemble des invités .

J'ai surement trop focalisé mon attention sur la caricature faite de R Parker et de M Rolland, si cette caricature est nécessaire pour bien mesurer l'antagonisme qu'il y a entre les vins issus du marketing et les vins de simples vignerons ne sachant exercer que leur métier qui est de mettre dans la bouteille qu'ils produisent l'expréssion du terroir qu'ils cultivent,elle est tellement appuyée qu'elle me met mal à l'aise pour les deux représentants du monde de l'argent à tout prix, je ne peux pas croire que ces deux hommes donnent dans ce film le reflet qu'ils sont dans la vie.>

Si la particule des "DE" Montille me dérange "un petit peu", c'est assurément Mr Hubert qui retient mon adhésion et avec sa fille on comprend que la tradition des vins de vignerons sera perpétuée, le fils me semble moins en phase, sans doute le besoin de la jeunesse de s'affirmer, mais quelle belle leçon de communication avec des gestes que nous donne le père De Montille en parlant des vins "Droits".

Il faut parler de notre Languedocien , Aim√© Guibert, c'est un presque voisin , il maitrise parfaitement l'art de la communication, et on ne peu qu'adh√©rer √† sa d√©finition de "l'√Ęme" du vin quand il dit:"Le vin,c'est une relation quasi religieuse de l'homme avec les √©l√©ments naturels , avec l'immat√©riel, c'est un m√©tier de po√®te de faire un grand vin".

Je ne le suis pas quand il termine par 'le vin est mort", car même si les poètes du vin sont en voie de disparition et que je n'ai pas de réponse tranché à cette affirmation, un peu comme le vigneron sent certaines choses dans son vignoble ou dans l'évolution de son vin, je crois que les marchands du temple nous préparent l'avenir en faisant découvrir leur breuvage standardisé, comme l'ennui né de l'uniformité, les nouveaux consommateurs auront envi de découvrir autre chose que des produits coca-cola.

Dans son analyse sur"cepdivin.org" dans "www.plume-noire.com" ="fr">Sandrine Marques termine en faisant allusion aux invasions barbares , en Languedoc nous sommes bien placés,certaines invasions nous ont même insuflé leur culture, ce n'est pas l'arrogance d'un cigare brandi comme un signe de réussite,ou la "délicatesse" d'un pet du chien du gourou de la dégustation qui me semble dangeureux mais la propension du public à adhérer à l'influence médiatique du moment

Auteur : André Moulière @ 18:22



Production du Domaine
Calendrier
« juillet 2006 »
lunmarmerjeuvensamdim
12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31
Langues
  • en
  • fr
  •  
    Liens
     
     
    Propulsion

    Dotclear