English Français

Quand chacun prêche pour sa paroisse !!!!

Dans son édition du 22 avril , Midi Libre consacre une interview à Mr Bruno Kessler, directeur des achats aux Grands Chais de France.

Ce Monsieur sait de quoi il parle quand il parle business mais il défonce des portes ouvertes quand il dit que pour certaines régions, le rapport qualité/prix n'est pas bon. Il sait très bien qu'il y contribue en fixant des règles de productions drastiques aux viticulteurs qui souscrivent des contrats de productions de raisins , des production très basses , des contraintes de palissage , de la vendange en vert et manuelle, j'en passe et des meilleures sur ces fameux contrats de partenariats, qui, si ils étaient vraiment de partenariat, ça se saurait.

Le pays n'est pas à la page , qu'il nous dit, et de faire la promotion des copeaux dans le vin, et de nous jouer la rengaine que en Languedoc on fait du vin sans savoir à qui le vendre , évidemment, même avec les fameux contrats de partenariats , quand le vin est meilleur marché ailleurs, il en est qui ne se gènent pas pour rompre les accords.

J'ai dénoncé en son temps la mauvaise habitude du Languedoc, non pas de courir après les moulins, mais d'être toujours en retard d'une guerre, et c'est à force d'être à l'écoute de ces Messieurs , qui un jour , sous prétexte que c'est le marché, vous feront mettre dans le vin toutes sortes de parfums ou d'additifs , pour eux , la qualité, ce n'est pas l'authenticité du produit, c'est ce qui se vend !!!!!

Je constate chaques fois que je pr√©sente les vins du domaine, que ce soit en France ou dans les pays frontaliers, que contrairement au discours des faiseurs de plus value sur le dos des producteurs, les produits de terroirs sont appr√©ci√©s √† leurs justes valeurs, si nous √©tions capables de nous organiser , il y a de nombreux march√©s √† conqu√©rir, qu'importe si nous ne pouvons pr√©senter de gros volumes, c'est dans la diversit√©, dans l'originalit√© de nos produits que nous s√©duirons de nouveaux clients, en centralisant l'offre de nos petites structures, nous pourrons aborder des march√©s plus √©loign√©s avec le concours de vrais professionnels, en centralisant la demande nous pourrons satisfaire de plus nombreux clients et nous r√©duirons les co√Ľts de transports, organisons nous pour vendre notre identit√©!!!!!

Don-quichotte de Carnas qui ne court pas après les moulins , mais qui se bat contre les moulins du fric," bouffeurs" d'identité vigneronne.

Rédigé parAndr√© Mouli√®re -  samedi 22 avril 2006 à 15:21
Commerce du Vin :: #53 :: Fil RSS des Commentaires

 ,  ,  ,  

Trackbacks

Aucun trackback

Trackback are closed for this post

Commentaires

1. dimanche 25 juin 2006 -  22:21 -  kessler

je suis tombé par hazard grace à Google sur votre billet d'humeur... je vous conseil de vous rapprocher des vignerons avec lesquels j'ai conclu de véritables contrats de partenariat il y maintenant 4 ans.
contrairement à vos affirmations ces contrats ne fixent pas de rendements mais définissent un profil de raisin adapté à nos marchés.
Ils ne fixent pas non plus de pratiques particuliéres couteuses et surtout ils ont permis aux caves de continuer à investir pour se moderniser et ainsi baisser leurs couts et conserver leurs rentabilités.
Quant aux pratiques oenologiques que vous dénoncez rien ne vous force à les utiliser mais c'est aussi un facteur de conpétitivité adapté pour se battre à armes égales avec nos collégues non européens.
Il y a de la place pour tous les vins à condition de s'adapter aux consommateurs du Monde...Tout est ouvert à condition que le proffessionalisme et le savoir faire dominent.
Pour s'adapter il faut la connaissance des marchés et de l'ouverture d'esprit...

2. lundi 26 juin 2006 -  17:17 -  A Mouliere

merci mr kessler de votre commentaire éclairé, mais vous parlez du vin comme d'un vulgaire produit que l'on ajuste au gré de la demande, en vrais professionnel les vignerons Languedociens ont adapté leur vignoble à la demande d'un certain marché, ceux qui se disent des proféssionnels du marché les ont trahi, et vous pouvez toujours nous parler de vos connaissances et de votre ouverture d'esprit puisque vous ne savez vendre que ce que l'on vous demande.
Ravi d'avoir discuter avec vous .
Salutations vigneronnes


Ajouter un commentaire

Les commentaires pour ce billet sont fermés.

Production du Domaine
Calendrier
« avril 2006 »
lunmarmerjeuvensamdim
12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
Langues
  • en
  • fr
  •  
    Liens
     
     
    Propulsion

    Dotclear