English Français

lundi 28 mai 2007

Les marchands "cuisiniers"  ::  Général

Lorsque le vigneron se saigne aux quatre veines,
Pour mettre son vignoble à l'abri du chiendent,
Et qu'il voit tristement ses caves toutes pleines,
Tandis qu'il n'a plus rien à mettre sous la dent
Alors c'est le moment ou les oiseaux de proie,
Aiguisent sans pitié leurs griffes et leur bec,
Pour mettre à la rançon cet homme qui se noie,
C'est de l'humanité que de le mettre à sec.

Les mêmes causes produisent les mêmes éffets, hier,c'etait la surproduction des vins fabriqués avec du sucre de betteraves , aujourd'hui, c'est la standardisation voulu par le négoce et la mondialisation des échanges qui met à mal l'économie des régions viticoles ; et notre vigneron de conclure :

On rencontre partout cette affreuse cuisine
Que le commerce vent sous des titres pompeux
Ce liquide noirci avec l'encre de chine
Produit sophistiqué et poison dangeureux

Pamphlet d'un vigneron du Medoc au début du siecle dernier

Auteur : André Moulière @ 18:46