English Français

samedi 18 ao√Ľt 2007

Madame la Commissaire  ::  G√©n√©ral

Je suis un assidu des écrits de M Berthomeau, il vient de publier sur un tres bon sujet. www.berthomeau.com
) ON vous voit,chère Dame, brandissant une grappe(de raisin) comme brandissent les vainqueurs la tête des vaincus. Ce symbolique geste , c'est l'antithese, c'est la grappe vidée du sang de ceux qui sont grugés.
L'immaculée blancheur de votre peau Madame s'accorderait bien mieux de l'éclat d'une grappe dorée par le soleil, qui donne un jus épais et doux qui coule des pressoirs ,image d'un peuple amoureux de sa terre et de sa culture.
Ce trophée qui au bout de vos doigts , nargue les vignerons, c'est la victoire de l'europe du nord sur les peuples de la Méditérranée, la victoire de l'argent sur la culture et les traditions.
Moi Cévenol- Européen, ça me rend malheureux.

Auteur : André Moulière @ 17:07



lundi 13 ao√Ľt 2007

Souvenirs  ::  Les 4 saisons du vigneron

S'il y a bien longtemps que je ne rêve plus, du fond de ma mémoire, surgissent les souvenirs.
Je vais les confier à ce support moderne et froid,si vous lisez ces lignes, imaginez que je vous raconte ma vie en compagnie d'un bon verre de vin.
Aujourd'hui, presque vieux, en pensant au futur, je revois d√©filer des sc√®nes d'autrefois o√Ļ je n'√©tais qu'un jeune spectateur.

Il est encore la, mon père, à se plaindre du blaireau qui lui mange les belles grappes noires et délicieuses de l'oeillade, notre mustélidé malin déjouant tous les pièges placés pour le punir.

J'ai encore au palais le go√Ľt particulier du gros raisin datier mac√©r√© dans l'alcool, que l'on goutait toujours √† la fin du repas servi √† nos amis venus pour nous aider, √† ce groupe joyeux, vendangeant maintenant les vignes du seigneur.

J'entends le bruit des seaux que l'on jette par terre, et le son de leur voix me rabrouant un peu car j'étais au milieu.

Je les reconna√ģtrais vos mains toutes calleuses, qui savaient manier la serpette ac√©r√©e, vos pr√©noms font en moi une belle musique, c'est Elie et L√©on, ou encore Roger, c√©venols authentiques, comme en parlait Chabrol.

Quand je passe Lasalle, en montant vers Soudorgues, c'est la faux √† la main que je revois Toussain, les deux talons plant√©s dans la prairie pentue, tel l'auguste semeur, il n'avait son pareil pour manier la "da√Įlle".

Ces hommes qui tous les jours affrontaient la nature pour assurer leurs subsistances, à force de les regarder assumer leur labeur, dans ma tête ont écrit le livre de ma vie, aujourd'hui, je l'ai un peu ouvert , pour que nous partagions.

Auteur : André Moulière @ 15:51



Production du Domaine
Calendrier
« ao√Ľt 2007 »
lunmarmerjeuvensamdim
12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031
Langues
  • en
  • fr
  •  
    Liens
     
     
    Propulsion

    Dotclear