English Français

Bizarre, bizarre !!

Gros problème d'inversion de flore sur une parcelle très caillouteuse.

Je suis assez fier d'avoir implant√© de la vigne dans des conditions extr√™mes et ce, malgr√© quelques zones o√Ļ la vigne n'arrive pas √† s'accrocher. Je pense que cette parcelle plant√©e en 2001, pourra produire cette ann√©e les premi√®res grappes de Syrah et je suis impatient de connaitre le r√©sultat de 5 ans de travail.

Ce type de terroir gagné à la garrigue est couvert naturellement à l'automne par un tapis de plantes ou herbes propres à ce milieu aride. Un broyage au mois de mai suffit pour maitriser l'enherbement et les quelques plantes de thyms, romarins ou cistes de Montpellier qui poussent entre les pierres sur le rang sont arrachées à la main lors de l'épamprage.

Mais voilà , la nature me lance un nouveau défi : un semis de chardons à têtes multiples s'est installé sur une grande partie de cette parcelle et les graines de ce semis sauvage ont choisi de s'installer à l'abri entre les cailloux disposés sur le rang ce qui rend leur élimination mécanique impossible. C'est avec une mini débroussailleuse à fil et à la main qu'il faut intervenir, et cela n'a rien à voir avec la cueillette des violettes ou la recherche du trèfle à quatre feuilles. Je suis bien content d'en avoir terminé, car pour les initiés, dans les pierres, le fil de tonte ne dure pas longtemps, et même avec des gants épais, les épines du chardon arrivent à se faire sentir.

Si quelqu'un pouvait m'expliquer comment quelques plantes présentes en bordure de parcelle ont pu essaimer sur une aussi grande surface déja colonisée par la flore autochtone. Car comprendre , c'est résoudre en parti le problème. Et si cette inversion de flore etait symptomatique du changement climatique annoncé. Je vous pose la question .

Rédigé parAndr√© Mouli√®re -  lundi 22 mai 2006 à 08:24
Les 4 saisons du vigneron :: #55 :: Fil RSS des Commentaires

 ,  ,  ,  

Trackbacks

Aucun trackback

Trackback are closed for this post

Commentaires

1. samedi 27 mai 2006 -  17:17 -  MELL Jacques

Bonjour,
Une suggestion. Le chardon indique toujours un tassement de sol. En 2001, lors de la plantation le sol était-il humide ? Avez vous utilisé un matériel lourd qui aurait compacté le sol ? le chardon est une vraie "signature". Travail du sol léger pour développer la vie microbienne qui, elle seule, est en mesure de restructurer finement votre sol et les chardons ne trouvant plus les conditions favorables à leur développement anarchiques "disparaitront"
Bien amicalement

2. lundi 29 mai 2006 -  11:35 -  a- mouliere

Effectivement, les argiles rouges que composent ce terroir ce sont compactées car du fait de la sècheresse de l'été dernier je n'ai pas pu travailler le sol comme je le souhaitais, et je pense que le labour d'automne a fait plus de mal que de bien.
en tout cas , merci pour la suggestion .
andré

3. jeudi 22 mars 2007 -  01:59 -  insurance

<a href="insurance35.ins07.info/ww... "> www.hartfordinsurance.com </a> <a href="insurance35.ins07.info/ww... "> www.state farm insurance.com </a> <a href="/


Ajouter un commentaire

Les commentaires pour ce billet sont fermés.

Production du Domaine
Calendrier
« mai 2006 »
lunmarmerjeuvensamdim
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031
Langues
  • en
  • fr
  •  
    Liens
     
     
    Propulsion

    Dotclear