English Français

lundi 29 mai 2006

Quand les Arabes buvaient du vin  ::  G√©n√©ral

France 2 nous a proposé l'épopée sanglante d'Hannibal pour la conquête de Rome, et à cette époque , le vin comme le sang coulait à flot et la vie d'un homme ne valait pas cher.

Je suis offusqu√© de la comparaison faite par certain √† Alexandre le Grand qui contrairement √† Hannibal ou aux hordes sauvages venues de la steppe de Mongolie pour d√©truire et piller, lui, au fur et √† mesure de ses conqu√™tes, remettait en route l'√©conomie sous le controle de ses gens et agrandissait son empire. En tous cas, je retiens l'un comme un guerrier sanguinaire qui veut se venger de d√©faites anciennes,l√Ęch√© par sa hierarchie au moment de conclure sa victoire sur Rome, l'autre comme un conqu√©rant constructeur, faisant b√©n√©ficier les peuples conquis de sa culture.

70 000 hommes,peut être 100 000 hommes qui ont traversé le Languedoc ont forcément laissé des traces , que sont devenus les déserteurs ou les hommes malades qu'une telle armée ne pouvait ne pas avoir, le regard sombre de quelques Méridionaux, la peau mate de certains , atteste du passage dans nos contrées et parfois de leur sédentarisation, des troupes d'envahisseurs venus de toutes les régions d'Europe et d'Afrique.

Aujourd'hui, les envahisseurs sont pacifiques, et les échanges multiculturels se font autour d'une bonne bouteille de vin.

Le vin, toujour le vin, il servait Hannibal pour enivrer ses troupes ou éclater la roche obstruant son passage ????, puisse - t-il maintenant servir de trait d'union entre nos peuples.

Auteur : André Moulière @ 12:21



lundi 22 mai 2006

Bizarre, bizarre !!  ::  Les 4 saisons du vigneron

Gros problème d'inversion de flore sur une parcelle très caillouteuse.

Je suis assez fier d'avoir implant√© de la vigne dans des conditions extr√™mes et ce, malgr√© quelques zones o√Ļ la vigne n'arrive pas √† s'accrocher. Je pense que cette parcelle plant√©e en 2001, pourra produire cette ann√©e les premi√®res grappes de Syrah et je suis impatient de connaitre le r√©sultat de 5 ans de travail.

Ce type de terroir gagné à la garrigue est couvert naturellement à l'automne par un tapis de plantes ou herbes propres à ce milieu aride. Un broyage au mois de mai suffit pour maitriser l'enherbement et les quelques plantes de thyms, romarins ou cistes de Montpellier qui poussent entre les pierres sur le rang sont arrachées à la main lors de l'épamprage.

Mais voilà , la nature me lance un nouveau défi : un semis de chardons à têtes multiples s'est installé sur une grande partie de cette parcelle et les graines de ce semis sauvage ont choisi de s'installer à l'abri entre les cailloux disposés sur le rang ce qui rend leur élimination mécanique impossible. C'est avec une mini débroussailleuse à fil et à la main qu'il faut intervenir, et cela n'a rien à voir avec la cueillette des violettes ou la recherche du trèfle à quatre feuilles. Je suis bien content d'en avoir terminé, car pour les initiés, dans les pierres, le fil de tonte ne dure pas longtemps, et même avec des gants épais, les épines du chardon arrivent à se faire sentir.

Si quelqu'un pouvait m'expliquer comment quelques plantes présentes en bordure de parcelle ont pu essaimer sur une aussi grande surface déja colonisée par la flore autochtone. Car comprendre , c'est résoudre en parti le problème. Et si cette inversion de flore etait symptomatique du changement climatique annoncé. Je vous pose la question .

Auteur : André Moulière @ 08:24

 ,  ,  ,  



vendredi 12 mai 2006

OH temps, suspend ton vol. !!  ::  G√©n√©ral

Déja plus de quinze jours sans E-contact.
Un voyage en Europe du Nord, sa préparation et au retour gérer le quotidien.

La plantation d'une parcelle de Syrah avant la pluie annoncée par Météo France, la tonte ou le labour des parcelles pour restreindre les risques de gel, la surveillance des maladies ou des attaques parasitaires car les vignes poussent à la vitesse grand V avec la chaleur enfin arrivée, la préparation des livraisons , l'accueil au caveau,font que les journées ne sont jamais assez longues pour réaliser le planning établi.

Je pourrais vous raconter tout cela dans le détail, épiloguer sur les remarques distillées avec humour par nos amis Belges sur la grandeur de la France et des préoccupations de nos hommes politique avec l'affaire clearstream précédée de l'echec du CPE , tout cela fait bien rire nos voisins Européens et me met mal à l'aise au point d'avoir honte d'appartenir à ce pays en pleine décadence.

Je pr√©faire rendre un hommage √† ce C√©venol parti il y a bien longtemps travailler dans le Gard Rh√īdanien avec son √©pouse , cet homme portait le m√™me nom que celui de mon p√®re,toute sa famille et ses amis l'ont ramen√© pour reposer au milieu des siens dans la terre de ses anc√™tres.

Je suis triste de perdre celui qui m'a appris et transmis le go√Ľt du travail

Je suis triste de perdre une page de plus du grand livre de la mémoire Cévenole .

Auteur : André Moulière @ 15:20



Production du Domaine
Calendrier
« mai 2006 »
lunmarmerjeuvensamdim
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031
Langues
  • en
  • fr
  •  
    Liens
     
     
    Propulsion

    Dotclear