English Français

samedi 22 avril 2006

Quand chacun pr√™che pour sa paroisse !!!!  ::  Commerce du Vin

Dans son édition du 22 avril , Midi Libre consacre une interview à Mr Bruno Kessler, directeur des achats aux Grands Chais de France.

Ce Monsieur sait de quoi il parle quand il parle business mais il défonce des portes ouvertes quand il dit que pour certaines régions, le rapport qualité/prix n'est pas bon. Il sait très bien qu'il y contribue en fixant des règles de productions drastiques aux viticulteurs qui souscrivent des contrats de productions de raisins , des production très basses , des contraintes de palissage , de la vendange en vert et manuelle, j'en passe et des meilleures sur ces fameux contrats de partenariats, qui, si ils étaient vraiment de partenariat, ça se saurait.

Le pays n'est pas à la page , qu'il nous dit, et de faire la promotion des copeaux dans le vin, et de nous jouer la rengaine que en Languedoc on fait du vin sans savoir à qui le vendre , évidemment, même avec les fameux contrats de partenariats , quand le vin est meilleur marché ailleurs, il en est qui ne se gènent pas pour rompre les accords.

J'ai dénoncé en son temps la mauvaise habitude du Languedoc, non pas de courir après les moulins, mais d'être toujours en retard d'une guerre, et c'est à force d'être à l'écoute de ces Messieurs , qui un jour , sous prétexte que c'est le marché, vous feront mettre dans le vin toutes sortes de parfums ou d'additifs , pour eux , la qualité, ce n'est pas l'authenticité du produit, c'est ce qui se vend !!!!!

Je constate chaques fois que je pr√©sente les vins du domaine, que ce soit en France ou dans les pays frontaliers, que contrairement au discours des faiseurs de plus value sur le dos des producteurs, les produits de terroirs sont appr√©ci√©s √† leurs justes valeurs, si nous √©tions capables de nous organiser , il y a de nombreux march√©s √† conqu√©rir, qu'importe si nous ne pouvons pr√©senter de gros volumes, c'est dans la diversit√©, dans l'originalit√© de nos produits que nous s√©duirons de nouveaux clients, en centralisant l'offre de nos petites structures, nous pourrons aborder des march√©s plus √©loign√©s avec le concours de vrais professionnels, en centralisant la demande nous pourrons satisfaire de plus nombreux clients et nous r√©duirons les co√Ľts de transports, organisons nous pour vendre notre identit√©!!!!!

Don-quichotte de Carnas qui ne court pas après les moulins , mais qui se bat contre les moulins du fric," bouffeurs" d'identité vigneronne.

Auteur : André Moulière @ 15:21

 ,  ,  ,  



jeudi 20 avril 2006

Les bergers c√©venols  ::  G√©n√©ral

Ce lundi de P√Ęques, pr√©sentation des vins du domaine de Sigaliere √† la journ√©e du livre et du terroir organis√©e par notre belle ville de Sommieres .

Pour ces P√Ęques d'Epicure, c'est le nom de cette journ√©e qui s'annonce belle, car d√©ja , √† 9heure du matin , les rayons du soleil qui innondent la place du march√© me font regr√©ter d'avoir oublier mon parasol pour proteger ma petite table de d√©gustation.

La journée risque d'être longue , car j'ai passé une bonne partie de la nuit à festoyer avec les bergers Cevenols qui célébraient la naissance du petit Adrien, futur " Pastre ", n'en doutons pas , comme ses parents , grands parents et arriere grands parents.
Pour les non- initiés, sachez que ce peuple aux traditions encore bien conservées, la vie est réglée au rythme du soleil, les troupeaux ne sont rentrés qu'a la nuit tombante , et l'on ne se met à table qu'une fois les animaux soignés.

La , le berger peut se restaurer , il sort le couteau qui lui sert à toutes sortes de menus travaux dans la journée, l'éssuie sur son pantalon, le repas peut être servi.

Peut être pour conserver un lien avec les herbivores qu'ils élèvent, ces repas commencent toujours par une bonne salade verte qui ouvre l'appétit, suivent les charcuteries traditionnelles Cévenoles;" ah , le paté et le saucisson de mamé Elise".

L'agneau immol√© pour la circonstance a un go√Ľt que l'on ne retrouve plus dans le commerce traditionnel,et , malgr√© le serment de ne pas trop se charger , la tentation est telle que vous vous surprenez √† vous servir une deuxi√®me cotelette directement prise sur le bras√©ro et pour faire bonne mesure , une bonne cuill√®r√© de gratin de pomme de terre cuit au four et fondant √† souhait, comme en ont le secret les cuisinieres des montagnes qui ont inspir√© les po√™tes et les √©crivains.

Le plateau de Pélardons , odorant et multicolore, du blanc immaculé au gris foncé en passant par le gris bleu, vous oblige à tailler dans les nombreux stades d'affinage, et si la cuvée "les ammonites " resiste bien à la puissance aromatique du fromage Roi, je regrette de ne pas avoir un verre "d'Hélianthéme ", l'originalité de ce blanc s'accorde bien avec se genre de fromage.

Bon ,aprés quelques sucreries et une bonne cartagêne maison bien fraiche , sortie de derrière les fagots pour célébrer la venu au monde de notre petit Adrien, un monde bien différent de celui des banlieues des grandes villes, bercé par des histoires de transhumance, d'agneaux apprivoisés qui servent de mascotte dans le troupeau, la vie de tout les jours au rythme des saisons, les premiers pas ,loin du goudron des villes dévoreuses de traditions,gageons que ses parents lui inculqueront l'authentique culture des bergers cévenols

Auteur : André Moulière @ 09:02

 ,  ,  ,  ,  



vendredi 07 avril 2006

D√©gustation ÔŅĹ la Caisse d'Epargne de Montpellier  ::  Commerce du Vin

Mercredi 5 Avril - 18 heures Dégustation organisée par Sammy de Wine-Moment (06.03.85.29.51)

Les oenophiles du célébre écureuil sont venus découvrir les vins du Domaine de Sigaliere.

Pour moi , toujours la m√™me angoisse, le m√™me stress avant de servir les premiers verres : je connais le septicisme des d√©gustateurs quand j'annonce mon blanc, l'H√©lianth√©me, un 2003 que je conseille de boire aux alentours de 17¬į bien oxyg√©n√©. La pens√©e de chacun est si intense que la transmission me parvient clairement √† l'esprit : un blanc de trois ans et un Languedocien de surcroit

Heureusement, les ar√īmes qu'exhalent le verre servi, la couleur brillante de l'assemblage Roussanne/Sauvignon, chassent les pens√©es n√©gatives et interpellent le d√©gustateur et voil√† la discussion qui s'engage sur les ar√īmes tertiaires , les particularit√©s de l'√©levage sur lies , les maturit√©s pouss√©es √† l'extr√®me qui font de cette cuv√©e un vin √† contre courant de la mode actuelle, mais un vin blanc de garde exprimant bien le terroir qui le cr√©e.

Les deux cuvées de rouge présentées, Coeur d'Adonis et les Ammonites 2003 ont le même accueil. La finesse des tanins des grenaches de la cuvée Coeur d'Adonis, le fondu du boisé et la discrétion de la syrah dans la cuvée les Ammonites, la douceurs des épices et la minéralité de ces cuvées engagent la discussion sur le terroir qui les nourrit. La pertinence des questions posées, l'interet que portent les dégustateurs à l'environnement du vignoble, me surprennent toujours par leurs justesse et les comparaisons avec des grands noms de domaines ou de chateaux accentuent les rougeurs naturelles de mes pommettes de vigneron.

Un grand merci au groupe qui nous a gentiment et agréablement accueilli, votre culture sur le vin est digne des plus grands et votre esprit encourage les derniers dinosaures comme moi, à persévérer dans leur quête de l'authentique et du naturel.

Auteur : André Moulière @ 18:26

 ,  ,  ,  



samedi 01 avril 2006

Au fil des saisons  ::  Connaitre Sigali√®re

Juillet et Ao√Ľt font de notre arri√®re pays languedocien, un secteur tr√®s pris√© des vacanciers en mal de nature pr√©serv√©e et de paysages authentiques. La proximit√© de la mer et de la montagne permettent de varier les activit√©s et laissent, n'en doutons pas, d'excellents souvenirs √† nos visiteurs.

La beauté de la nature fleurie au mois de mai et juin, la douceur des températures à cette époque de l'année, ainsi que l'été indien, paré de ses couleurs d'automne demandent à ètre mieux connu et exploité.

Ainsi, en accord avec les meilleurs hébergeurs de mon secteur, nous avons mis en place un programme d'accueil de groupe pour une visite guidée du vignoble, avec la découverte de la flore et de la faune qui l'habitent ainsi que la visite du chai et les commentaires sur les vinifications et l'élevage de nos cuvées. Pour étancher la soif du vigneron à vous parler de son métier et essayer de vous faire partager sa passion, une dégustation terminera ce moment d'échange et vous pourrez même (sur inscription) déguster des spécialités et des produits du terroir si vous logez dans un gite qui a souscrit à ce programme.

Donc, du mois de mai au mois d'octobre, au fil des saisons, si vous venez visiter notre belle région, ne manquez pas de demander et de choisir un logeur de la vallée du Vidourle qui participe à l'organisation de ces visites et venez découvrir le Domaine de Sigaliere dans son activité quotidienne. Vous avez quelques liens des gites amis sur la colonne de gauche. Si vous flanez sur les petites routes de l'arriere pays gardois et que vous voyez le Domaine, arrêtez vous quelques instants pour profiter de la quiétude des lieux et imprégner votre mémoire, du souvenir d'une nature intensément préservée.

Auteur : André Moulière @ 17:08

 ,  ,  ,  ,  ,  



Production du Domaine
Calendrier
« avril 2006 »
lunmarmerjeuvensamdim
12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
Langues
  • en
  • fr
  •  
    Liens
     
     
    Propulsion

    Dotclear