English Français

dimanche 04 septembre 2005

Précieuse Coccinelle  ::  Les 4 saisons du vigneron

Symbole des agriculteurs respectueux de l’ environnement.

A quoi bon polluer la nature, elle est capable de s’autoréguler.

Regardez notre bête à bon dieu se régaler d’une brochette de pucerons !

Coccinelle

Auteur : André Moulière @ 18:05



vendredi 02 septembre 2005

Présentation du Domaine de Sigalière  ::  Connaitre Sigalière

Sous la poussée de la plaque africaine, du fond de l’antique Thétys, les sédiments calcaires surgissent hors de l’eau, c’est la naissance de notre pic st loup et de la garrigue environnante.
Vouloir implanter un vignoble sur ce plateau calcaire de plusieurs millions d’année relève de la gageure ! Pourtant, si nous laissons le temps à ce jeune plant de vigne pour bien s’enraciner, de se frayer un chemin à travers les blocs calcaire pour allé chercher les quelques gouttes d’eaux nécessaire à sa subsistance, il nous donnera de rare, mes magnifiques grappes nourries dans ce socle qui a vu naître notre civilisation, et,imprégnéesdes flaveurs environnantes, (thym ,romarin, ciste etc ...) ces grappes muries a l’extreme, déja, dans la barrique qui les réunies et concentre toute l’alchimie du minéral et du végétal , se dégagent des senteurs envoutantes, expréssion délicate de l’euvre de la nature.
Le domaine actuel faisait partie à la fin des années 70 d'un domaine beaucoup plus vaste, le domaine de Monteil, ancienne abbaye située à quelques centaines de mètres du Domaine de Sigaliere, qui est répertorié sur l'ancien cadastre communal sous le nom de "Métairie de Sigaliere".
Les vestiges de construction à l'emplacement même de la cave , laissent supposer qu'il pouvait s'agir d'une bergerie. On peut penser que les coteaux boisés du grand Domaine de Monteil nourrissaient des ovins qui , outre la production de viande et de laine , très recherchée à l'époque, engraissaient les meilleures terres du domaine avec leurs fumiers.
Une interrogation cependant, lorsque nous avons effectué des terrassements pour notre local de stockage, nous avons découvert de très belles pierres de taille et des fragments de tuiles en terre cuite façonnées à la main, vestiges vraisemblables de constructions plus anciennes.
C'est donc à la fin des années 70 que , avec mon épouse et le Crédit Agricole, nous avons acquis ces coteaux plantés en vignes par la famille Bouchet, propriétaires du domaine de Monteil.
Tout l'encépagement a été renouvelé, à l'exception des grenaches que Mr André Bouchet a eu l'excellente idée d'expérimenter sur ces coteaux. Ils sont aujourd'hui la base de notre cuvée CÅ“ur d'Adonis Si au fil des années nous avons acquis d'autres parcelles pour étoffer notre production, notre choix s'est toujours orienté vers des coteaux, des terres pauvres, c'est vrai que les autochtones ne nous ont pas trop laissé le choix, mais pour conforter nos orientations, les quelques parcelles acquises sur des terroirs s'avérant peu qualitatif ont été revendues. Aujourd'hui, le Domaine ne produit que des vins d'assemblage, à caractère très typé par le terroir.

Auteur : André Moulière @ 22:04

 ,  ,  ,  ,  



Production du Domaine
Calendrier
« septembre 2005 »
lunmarmerjeuvensamdim
1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930
Langues
  • en
  • fr
  •  
    Liens
     
     
    Propulsion

    Dotclear